Quelle assurance auto pour les mauvais payeurs ?

0
178
Professional car insurance solution for the best protection. Generic car toy in businessman`s hands.

Que vous soyez responsable ou non d’un manque de paiement de votre prime d’assurance, vous êtes étiqueté mauvais payeur pendant un certain temps. Cette étiquette va vous suivre dans toutes les compagnies d’assurance. Le mauvais payeur a une sale réputation de débiteur insolvable, et il risque de ne pas facilement trouver une assurance pour son automobile.

Toutefois, cela ne voudra pas dire que votre véhicule restera sans couverture. Après avoir réglé votre dû, il vous faut entamer des démarches pour trouver la meilleure compagnie. Afin de pouvoir sortir de cette situation, nous vous expliquons ici la notion de mauvais payeur et les alternatives pour trouver un assureur.

Qu’est-ce qu’un mauvais payeur en matière d’assurance ?

En matière d’assurance, le statut de mauvais payeur indique que l’assuré n’a pas rempli ses obligations vis-à-vis de son assureur. Il s’agit du non-paiement des primes qui est généralement causé par différentes circonstances.

L’assuré peut manquer à ses obligations s’il a des difficultés financières ou en cas d’oubli. Une situation avec sa banque peut également occasionner un non-paiement des primes d’assurance.

Après un retard, vous disposez normalement de 10 jours pour régulariser la situation. Passé ce délai, l’assurance envoie une lettre de mise en demeure. Dès réception de ladite lettre, un nouveau délai de 30 jours est encore accordé pour le règlement de la prime. Après ces 30 jours, les garanties sont automatiquement suspendues. Dès lors, la Loi vous accorde à nouveau 10 jours pour être en règle, sinon le contrat est aussitôt résilié.

Conséquences du non-paiement

Le non-paiement après le délai cumulé de 50 jours entraîne automatiquement la résiliation du contrat. Sur votre relevé d’informations, le statut de mauvais payeur apparaît désormais. Cette mention aura des conséquences sur votre demande d’adhésion à une autre compagnie d’assurance.

Le non-paiement indique aux autres assureurs que vous êtes un profil à risques. Il vous sera donc difficile de trouver une compagnie, car la plupart se montreront réticentes par rapport à votre demande.

La résiliation du contrat d’assurance pour non-paiement entraîne également l’inscription de votre nom dans le fichier AGIRA. Ce document contient des informations sur les automobilistes qui ont été résiliés. Il est consulté par les assureurs chaque fois qu’ils reçoivent une demande de souscription.

Mauvais payeur, les astuces pour trouver une assurance

Si vous êtes un mauvais payeur, c’est normal que vous rencontriez des difficultés pour trouver une autre compagnie d’assurance. Dans ce cas, il est conseillé de ne pas dissimuler sa situation. Lorsque vous devez négocier avec un nouvel assureur, ne mentez pas. Dites clairement ce qui a conduit à ce défaut de paiement.

Qu’il s’agisse d’un problème avec votre banque ou même d’une difficulté financière, expliquez ce qui s’est passé à l’assurance. Votre honnêteté lui permettra de vous proposer une solution convenable.

Il est également recommandé aux assurés mauvais payeurs de vite souscrire à une nouvelle assurance. Et pour cause, les tarifs du prochain contrat risquent d’être élevés s’ils mettent du temps après la résiliation.

En outre, les compagnies d’assurance sont plus enclines à accorder un contrat, lorsque vous avez une voiture moins puissante. Cela ne change pas pour les mauvais payeurs. En effet, avec ce type d’auto, le risque d’accident est moins élevé.

De même, avec ces véhicules puissance fiscale faible, le coût de la prime d’assurance est moins élevé. N’hésitez pas à consulter le guide de l’assurance auto pour trouver les dernières actualités et astuces pour trouver la meilleure assurance adaptée à votre profil.

Vous pouvez aussi faire recours à un courtier pour vous aider à trouver une compagnie d’assurance qui vous acceptera malgré votre statut. Le courtier est un intermédiaire qui est en relation avec plusieurs compagnies. C’est un bon négociateur qui saura comment obtenir un contrat pour votre véhicule.

Engager une action en justice pour défaut de paiement à tort

Lorsque le non-paiement de votre prime résulte d’un souci technique ou d’une erreur de la banque, vous pouvez saisir la justice. La loi vous permet d’avoir recours à la justice pour obtenir réparation quand les négociations avec votre assureur restent infructueuses.

Toutefois, sachez qu’il s’agit d’une procédure longue et durant ce temps, votre véhicule ne sera pas couvert. Aussi, rien ne garantit que la démarche aboutisse.

Assurer son auto auprès des compagnies spécialisées

Il existe des compagnies d’assurance spécialisées pour les mauvais payeurs. Ces structures acceptent de signer un contrat pour les profils dits à risque. Dans ce cas, le tarif est fonction du risque que représente l’assuré. C’est donc évident que la prime à verser soit élevée. Toutefois, vous pouvez bénéficier d’une couverture tous risques avec ce contrat.

Afin de trouver la meilleure compagnie pour non-paiement pas cher, le comparateur d’assurance peut être une aide précieuse. L’idée n’est quand même pas de trouver la moins chère, mais celle qui reste abordable avec de bonnes garanties.

Les comparateurs en ligne sont pour la plupart partenaires avec des assureurs pour mauvais payeurs. Au moyen de ces outils, vous êtes certains d’avoir rapidement l’offre idéale.

Faire recours au Bureau Central de Tarification

Pour les mauvais payeurs qui n’ont pas trouvé une compagnie pour leur signer un nouveau contrat, le BCT est le dernier recours. Le Bureau Central de Tarification est un organisme étatique, totalement indépendant des compagnies d’assurance. Sa mission est de garantir à chaque automobiliste une assurance minimum obligatoire.

Lorsque vous lui faites appel, il dispose de moyens pour contraindre l’assureur à vous couvrir. Ce qui est intéressant ici, c’est que le BCT n’aura pas à vous choisir une compagnie. C’est donc à vous-même de faire votre choix.

D’où encore une fois, l’utilité du comparateur d’assurance. Avant donc de faire appel à cet organisme, prenez soin de bien choisir votre assureur. L’autre avantage avec le BCT, c’est qu’il peut fixer le montant de la prime.

Si le recours au BCT semble être l’alternative idéale, il n’est pas sans inconvénients. En effet, lorsque vous commencez les démarches, elles peuvent prendre jusqu’à 3 mois avant que vous ne trouviez une assurance.

Aussi, le contrat que vous aurez grâce à cet organisme ne sera valable que pour 1 an. En outre, vous ne pouvez obtenir qu’une assurance au tiers, qui peut être insuffisante pour les véhicules neufs. Vous n’êtes donc pas couvert pour tous les risques.

Avatar
L'équipe d'123automoto vous souhaite une visite sur les chapeaux de roues entre les pages de ce site, dédié à toute l'actualité concernant les véhicules, la route et leurs innovations de A à Z et de 1 à l'infini !