Que faut-il attendre de la prochaine saison de F1

0
116

Après une saison 2020 auréolée du septième titre de champion du monde de Lewis Hamilton et le record de victoires de Michael Schumacher dépassé, la planète F1 s’apprête à remettre les gaz après une période de repos bien méritée. Que faut-il attendre de cette future saison 2021 ?

Hamilton peut-il le faire ?

Un extraterrestre, un métronome. Les surnoms affluent et les superlatifs manquent de plus en plus. Les performances de Lewis Hamilton continuent d’impressionner, mais à l’aube de la saison 2021, les doutes autour de lui persistent.

Pour le moment, aucune officialisation n’a eu lieu sur la présence ou non de Lewis Hamilton dans le baquet de sa Mercedes lors de la prochaine saison. Son contrat faramineux qui fait de lui, l’un des sportifs les mieux payés de la Terre, n’a pas encore été prolongé. Nul doute que Mercedes tient absolument à garder son septuple champion du monde. Reste à voir si Lewis lui-même tient à aller glaner un huitième titre mondial et devenir le premier à le faire. Il avait émis ce même souhait au micro de Canal + une fois la saison terminée, il semble donc probable que les deux camps aient encore quelques détails, notamment financiers, à régler avant l’officialisation.

Un calendrier encore chamboulé

Bis repetita après une saison chamboulée pour des raisons sanitaires évidentes. Si le Grand Prix d’Australie inaugural n’est pas annulé, mais bien reporté à la fin de saison, le calendrier n’est encore pas totalement entériné.

Lors de sa publication par la F1 il y a quelques jours, les fans ont tout de même pu découvrir certaines surprises. Outre le décalage du GP autour de l’Albert Park au 21 novembre, la première surprise fut la disparition du Grand Prix de Chine. Toujours selon la F1, les accords demeurent entre le circuit et l’organisme, mais il est probable que le circuit de Portimao fasse son retour dès cette année (le 2 mai) après un Grand Prix du Portugal rondement mené en 2020.

Le circuit d’Imola reviendra également à l’honneur avec une course disputée dès le deuxième week-end de la saison, à savoir le 18 avril.

Les Pays-Bas auront peut-être droit cette saison à leur GP, sur le circuit de Zandvoort, comme prévu la saison dernière. Enfin, l’Arabie Saoudite verra le 5 décembre, la première course de Formule 1 se disputer sur son sol pour la pénultième manche du championnat.

Une bataille toujours aussi féroce pour la troisième place

La fin de saison fut dense entre Racing Point, McLaren et Renault. Si cette dernière s’appellera Alpine F1 en cette nouvelle saison, rien ne changera et l’objectif restera l’accroche de cette troisième place, passée si près en 2020. En glanant le trophée, le constructeur britannique McLaren a assouvi ses ambitions, mais ne compte pas s’arrêter là. En perdant Carlos Sainz Jr. En partance pour l’inquiétante Scuderia Ferrari, l’écurie dirigée par Zac Brown n’a pas forcément perdu au change en s’attirant les services de Daniel Ricciardo. Un véritable joyau arraché à Renault, l’un de ses principaux concurrents.

Des pilotes sous les projecteurs

Après sa victoire retentissante à Monza et sa saison plus que réussie, Gasly devra prouver qu’il est prêt pour un baquet de haut vol, encore dans sa Toro Rosso. Perez a lui récupéré l’un des baquets les plus prisés du paddock, probablement grâce à sa victoire surprise sur le circuit de Sakhir. Arrivera-t-il à être au niveau de Verstappen ? Ce dernier a été impressionnant la saison dernière par son calme et bien évidemment, sa capacité derrière le volant.

Après une saison cauchemardesque et une histoire d’amour brisée avec Ferrari, Vettel voudra prouver qu’il reste redoutable chez Aston Martin (le nouveau nom de Racing Point) et qu’il n’est pas quadruple champion du Monde pour rien.

Le revenant Alonso croit lui en un conte de fée en rejoignant son écurie de cœur, Renault devenu donc, Alpine. Éclipsant presque l’arrivée d’un jeune talent chez Haas en la personne de Mick Schumacher, il faudra veiller à ce que ce retour ne soit pas celui de trop pour l’Ibère. Enfin, Bottas devra montrer qu’il est capable de tenir la dragée haute plus longtemps qu’une course, sous peine de voir son siège chez Mercedes disparaître.

Avatar
L'équipe d'123automoto vous souhaite une visite sur les chapeaux de roues entre les pages de ce site, dédié à toute l'actualité concernant les véhicules, la route et leurs innovations de A à Z et de 1 à l'infini !