Choses Intéressantes Sur Le Grand Prix De France

0
13

Depuis 1950, date à laquelle le championnat du monde de Formule 1 a été organisé pour la première fois, le Grand Prix de France s’est disputé sur sept circuits différents. Son siège social actuel est situé sur le Circuit Paul Ricard, qui a accueilli un total de 16 Grands Prix depuis son ouverture en 1971.

Au fil des décennies, certaines des courses les plus excitantes ont été produites grâce à la combinaison de parties sinueuses et de grandes lignes droites. Il est maintenant temps de choisir certaines des occasions les plus importantes.

Cette infographie d’ExpressVPN présente les spécificités des sports dont les Français sont fans, et elle met en lumière le fait que la Formule 1 est l’un des sports les plus regardés en France.

 

Les Premiers Jours

Les premières courses de Grand Prix ont eu lieu sur divers circuits routiers disséminés à travers la France au cours de la première décennie du XXe siècle. Dans le même temps, de plus en plus de fabricants mondiaux se livraient à une concurrence féroce, qui était encore compliquée par le déplacement des troubles politiques à travers l’Europe. Les courses ont été suspendues pendant la durée des deux guerres mondiales. Le constructeur automobile français Renault a remporté le premier Grand Prix, qui s’est déroulé en 1906 sur les routes publiques restreintes entourant Le Mans.

Depuis, le nom de la ville est inextricablement lié au monde du sport automobile, notamment en référence à la course d’endurance des 24 Heures du Mans et, dernièrement, au MotoGP. Mercedes et FIAT, qui sont toutes deux toujours actives en Formule 1 avec leurs propres marques de Ferrari, avaient également des voitures en compétition ce jour-là.

 

Le Mythique Circuit Paul Ricard

Les courses au Paul Ricard ont toujours été remplies de rebondissements, mais le deuxième Grand Prix de France a été plein de moments passionnants, notamment une victoire décisive pour un pilote légendaire, une collision entre les pilotes de tête de la course et une recrue vedette.

Dans l’étonnante McLaren M23, la recrue Jody Scheckter a pris la position dès le début de la course. Après un bon départ dès la deuxième ligne, l’as Lotus Ronnie Peterson a poursuivi dans le peloton de tête serré qui comprenait également le favori de son pays, François Cevert.

Scheckter a pu tenir Peterson à distance grâce à l’extraordinaire vitesse de pointe du M23 en ligne droite. Au final, le Suédois a pris la décision d’ouvrir la porte à son coéquipier et à l’actuel champion du monde, Emerson Fittipaldi, afin qu’il puisse affronter la McLaren.

Après que Scheckter ait été retenu dans la circulation pendant un certain temps, Fittipaldi a fait un entraînement ambitieux dans le dernier virage à droite. Cela s’est produit dans une certaine mesure comme une surprise. Scheckter n’a pas reculé et la collision qui en a résulté entre les deux les a assommés tous les deux.

Parce que le poleman Jackie Stewart et Denny Hulme avaient déjà souffert de problèmes de pneus, il appartenait à Peterson de remporter sa toute première victoire en championnat du monde de F1 à son 40e essai. Ce triomphe a été extrêmement bien accueilli par les fans.

 

Controverse de 1982

Le seul autre coureur français à avoir triomphé sur le Circuit Paul Ricard est René Arnoux. En 1982, il remporte sa seule et unique victoire sur la piste, bien que ce soit dans des conditions douteuses. Avant la course, lui et Prost, qui est également membre de l’équipe Renault, sont parvenus à un accord selon lequel, dans le cas où Arnoux serait en tête, il s’arrêterait et permettrait à Prost de passer dans le but d’augmenter les chances de Prost. de remporter le championnat.

Arnoux n’a pas pu atteindre cet objectif et a remporté la course, qui était la troisième de ses sept victoires en F1. Didier Pironi et Patrick Tambay, tous deux pilotes Ferrari, ont terminé la course respectivement à la troisième et à la quatrième place, derrière le vainqueur Sébastien Arnoux et le vainqueur Alain Prost. La carrière de Pironi a été interrompue lorsqu’il a été impliqué dans un accident presque mortel lors de la manche suivante du championnat. Ce serait la dernière fois que Pironi terminait sur l’étape et la dernière fois qu’il participait à une course.

 

Coureur Le Plus Titré Au Grand Prix De France

Michael Schumacher a le plus grand nombre de victoires au Grand Prix de France de tous les temps. Entre 1994 et 2006, le champion d’Allemagne a remporté ses huit titres sur le circuit de Magny Cours. Alain Prost, une icône de sa ville natale, a remporté quatre de ses six titres de Grand Prix de France sur le Circuit Paul Ricard. Lewis Hamilton est le seul pilote actif de F1 à avoir remporté plus d’une fois en Europe, après des victoires consécutives au Paul Ricard en 2018 et 2019. Après 17 victoires en France, Ferrari est devenu le constructeur le plus titré du Grand Prix de France.

L'équipe d'123automoto vous souhaite une visite sur les chapeaux de roues entre les pages de ce site, dédié à toute l'actualité concernant les véhicules, la route et leurs innovations de A à Z et de 1 à l'infini !