Passer son permis : ce qu’il faut savoir

0
541
permis

L’obtention du permis de conduire marque pour beaucoup le passage à l’âge adulte. Effectivement, cette pièce permet à son détenteur de se mettre au volant d’une voiture. Seulement, les statistiques révèlent que seulement 6 personnes sur 10 réussissent aux épreuves obligatoires. Dans ce contexte, tous les candidats doivent bien se renseigner et s’exercer avant de passer les examens.

Les conditions à remplir pour passer son permis

En France, les citoyens ont la possibilité de s’inscrire aux épreuves théoriques dès l’âge de 16 ans. Les plus jeunes pourront alors suivre l’apprentissage anticipé de conduite s’ils réussissent. Seules les personnes âgées de 18 ans pourront passer l’examen de conduite et obtenir ainsi le permis B.

Dans tous les cas, les candidats devront obligatoirement remplir le fameux dossier O2 et fournir également quelques pièces d’identité. Les candidats libres sont dans l’obligation de régler personnellement toutes les démarches auprès de la préfecture la plus proche. Ceux qui ont adhéré à une auto-école pourront confier toutes ces formalités au gérant de l’établissement. L’inscription est gratuite en France métropolitaine. Les personnes qui résident dans un département ou un territoire d’outre-mer doivent cependant s’acquitter d’une certaine somme à titre de frais de traitement de dossier. Toujours est-il que les examens se tiendront un mois après l’inscription pour un premier essai. Si l’on a échoué une fois aux épreuves théoriques, il est encore possible de repasser les tests à condition de s’inscrire une nouvelle fois. D’une manière générale, les épreuves auront lieu deux semaines après le dépôt de dossier pour cette seconde tentative. Bien entendu, on s’informera préalablement sur les sessions prévues par les autorités compétentes.

Bon nombre de candidats estiment que la partie pratique reste sans aucun doute la plus facile à passer. Effectivement, il s’agit de mettre en pratique toutes les consignes données par le moniteur. Avec des heures de conduite supplémentaires, le principal concerné aura de grandes chances d’obtenir son permis. Avant cela, il faudra toutefois apprendre le code et réussir les épreuves théoriques.

L’examen du code : l’épreuve redoutée

Passer l’examen du code est la première étape pour obtenir son permis de conduire. Cette épreuve prend la forme d’un questionnaire de 40 questions et le candidat doit au moins donner 35 bonnes réponses pour la réussir. Dans ce contexte, il faudra absolument approfondir ses connaissances sur les règles de la circulation. C’est justement le rôle des cours dispensés au sein d’une auto-école. Les enseignants abordent un à un les grands principes et mettent également les apprenants dans des situations particulières. Néanmoins, les élèves ont aussi intérêt à apprendre le code de sorte à mémoriser toutes les grandes lignes.

Aujourd’hui, les candidats ont accès à un grand nombre de supports pédagogiques sur internet. Par conséquent, se familiariser avec le Code de la route en 2020 est relativement simple. D’ailleurs, ceux qui se préparent aux examens peuvent faire un test du Code de la route gratuitement ici. En répétant ce type d’exercice, on saura peu à peu les erreurs à ne pas commettre. Les examinateurs glissent souvent des questions pièges pour tester la vigilance et l’assiduité de chacun.

Avatar
L'équipe d'123automoto vous souhaite une visite sur les chapeaux de roues entre les pages de ce site, dédié à toute l'actualité concernant les véhicules, la route et leurs innovations de A à Z et de 1 à l'infini !