Peut-on vivre à Paris sans voiture ?

0
48

On entend souvent dire que vivre à paris sans voiture est à la fois normal et difficile. En fait, beaucoup de gens s’accordent à dire qu’il vaut mieux privilégier les nombreux transports en commun de la capitale, parce que les bouchons sont infernaux et que les automobilistes… aussi.

Mais beaucoup pensent également que la voiture est nécessaire dans de nombreuses situations : aller chez le médecin en urgence, aller chez des amis en dehors de la ville… Mais même pour faire toutes ces choses, la voiture est-elle vraiment la seule solution ?

Le transport personnel motorisé : une sale manie ?

Du fardier de Cugnot à la Bugatti Veyron 16.4, il y a 239 ans et 427km/h. Les progrès de l’automobile sont vertigineux. Si tout le monde ne peut pas se permettre de rouler dans une espèce de fusée supersonique sur roues, tout le monde en revanche peut se permettre – et se permet – de rouler en voiture dès que l’occasion se présente.

De la même manière que le téléphone portable semble indispensable, et de la même manière que la carte bancaire semble vitale, vivre à Paris sans voiture semble infaisable.

Afin de pouvoir vivre en rythme avec le tempo infernal – digne d’un jazz survolté – que nous impose la civilisation post-moderne, on ne peut – en apparence du moins – pas se permettre de vivre à Paris sans voiture.

Il faut pouvoir être au travail à l’heure, alors on prend la voiture. Il faut pouvoir avoir fait les courses pour les trois prochaines semaines avant 14h ce samedi pour éviter l’heure de pointe, alors on prend la voiture. Ne pas posséder son propre véhicule peut même susciter l’incompréhension.

En ville, on prend l’habitude d’utiliser la voiture pour économiser des minutes, des secondes. On travaille jusqu’à 18h30 et, si on veut pouvoir être au lit à 23h après avoir profité d’un bon restaurant situé à 5km, on prend la voiture. On oublie qu’il est tout à fait possible de s’y rendre en vélo.

Par ailleurs, il est tout à fait possible de marcher. Marcher prend du temps. Mais prendre du temps pour soi, n’est-ce pas vertueux ? On peut bien vivre à la campagne sans voiture, alors pourquoi ne pourrait-on pas vivre à Paris sans voiture également ?

paris sans voiture 2

 Vivre à Paris sans voiture : quelques astuces pour s’en sortir

À la question : peut-on se passer de voiture, la réponse est oui, mais sous certaines conditions. Si vous êtes prêts à ralentir le rythme, à souffler un peu, à prendre du temps pour vous, alors vous découvrirez – ou redécouvrirez – une façon de fonctionner aussi agréable qu’appréciable. Quelques exemples :

  • Enfourchez un vélo et partez le long des quais de Seine, ou autres, jusqu’à votre travail. Vous vous dépenserez, l’effort vous tiendra chaud (même en hiver), vous ne polluerez pas, et vous ne perdrez pas forcément de temps ! Seul inconvénient : Paris est très mal aménagée en termes de pistes cyclables. Ce site vous aide à mieux vous y retrouver.
  • Marchez tant que vous le pouvez : marcher donne lieu à une observation plus attentive de l’environnement. Déjà plutôt que d’être les yeux rivés sur la plaque d’immatriculation de l’automobile devant vous, vous laisserez votre regard gambader parmi les façades d’immeubles, entre la dentelle des arbres, au fil des monuments historiques de la capitale… Inconvénient : il vous faudra avoir du temps devant vous, mais avec une bonne organisation, vous pouvez tout à fait y arriver

paris sans voiture 3

En conclusion, il semble évident que de vivre à Paris sans voiture est une bonne manière de réduire votre empreinte carbone sans être pénalisés dans votre rythme de vie. Il faut prévoir plus de temps pour vous déplacer, et utiliser ce temps pour vous recentrer, pour souffler un peu, pour découvrir la ville. Comme le dit le proverbe : un peu de douceur dans ce monde de brutes !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here