Quels sont les documents nécessaires pour assurer son véhicule ?

    0
    13

    Assurer son véhicule neuf ou d’occasion peut rapidement devenir un véritable casse-tête. Ainsi, nous vous expliquons au sein de cet article tous les documents que vous devez joindre pour assurer votre véhicule. Si la démarche peut sembler simple, de nombreux usagers de la route réalisent quelques erreurs ou oublis.

    Les 3 documents pour assurer votre véhicule à donner absolument

    Que ce soit la première fois ou la dernière que vous assurez votre véhicule, vous devez joindre à votre assurance auto plusieurs documents légaux. L’assurance attend de votre part le certificat d’immatriculation du véhicule, votre permis de conduire, ainsi que votre coefficient bonus-malus.

    Le certificat d’immatriculation, ou carte grise

    Le certificat d’immatriculation est aussi appelé carte grise. Celui-ci rassemble des informations capitales sur votre véhicule :

    • Le numéro d’immatriculation est forcément nécessaire car il doit être obligatoirement inscrit sur votre certificat d’assurance auto. C’est l’assureur qui se charge de vous le remettre une fois le document reçu.
    • Toutes les informations concernant l’historique, le modèle, la puissance, l’âge et la version de votre véhicule sont inscrites dessus.

    Ces deux informations sont capitales car elles influent sur la somme que vous allez payer auprès de votre assurance auto.

    Votre permis de conduire

    Vous devez remettre votre permis de conduire. Il peut être sous deux formats :

    • Ce format cartonné rose n’est plus délivré en France depuis le 16 septembre 2013. Cependant, tous les usagers qui ont eu leur permis avant cette date en disposent encore. Ils peuvent circuler sur le territoire jusqu’au 19 janvier 2033. La réglementation française impose son changement à cette date butoir, pour que chaque usager dispose du nouveau format délivré depuis.
    • Le format « carte de crédit » du permis de conduire qui est distribué depuis septembre 2013 en France. Ce dernier est plus petit, plastifié et au bon format. Il est présent sur l’intégralité du territoire en France, mais aussi en Europe. L’objectif est son uniformisation sur l’intégralité du continent.

    Votre permis de conduire est un document obligatoire car il démontre votre aptitude à conduire.

    Par ailleurs, l’obtention de votre permis de conduire a pu être réalisée par le parcours classique, ou grâce à la conduite accompagnée. Sachez que certaines assurances proposent des réductions intéressantes si vous avez passé votre permis le plus tôt possible, considérant que vous êtes un conducteur moins à risques. En effet, de nombreuses études ont démontré que les conducteurs issus de la conduite accompagnée avaient moins d’accidents de la route.

    Votre assurance peut aussi vous faire bénéficier de meilleurs prix si vous êtes « jeune conducteur ». N’hésitez pas à comparer pour être certain d’avoir la meilleure assurance possible.

    Votre relevé d’informations d’assurance

    Ce document est obligatoire si vous avez déjà conduit un véhicule par le passé et qu’il était assuré chez une autre assurance. Vous devez demander votre relevé d’informations d’assurance à votre ancien assureur. Ce document rend compte des antécédents liés à votre conduite et donc de votre bonus-malus.

    Ce document est bien entendu exempté si vous n’avez jamais été propriétaire d’un véhicule !

    Quelques cas particuliers 

    Il est possible que des assureurs vous demandent des documents supplémentaires, en fonction de votre situation. Par exemple, conduire avec un permis C ou D, soit le permis poids lourd, nécessite de posséder un justificatif médical. Il rend compte de votre aptitude à conduire et doit être renouvelé tous les ans. Que ce soit dans le cadre professionnel ou dans le cas d’une acquisition personnelle, vous devez pouvoir en justifier auprès de votre nouvel assureur.

    Vous êtes en situation de handicap ? Tant que vous êtes apte à la conduite, votre assureur ne peut refuser votre demande. Si votre handicap survient après votre obtention de permis, vous devez passer un examen médical, régulariser votre permis de conduire, ainsi qu’en informer votre assureur. Vous devrez cependant transmettre un permis de conduire à jour, avec votre situation de handicap précisée dessus.

    Sachez que vous avez pour obligation d’avertir votre assureur de tout changement et aménagement sur votre véhicule. Le constructeur ou le garagiste responsable des changements doit apporter la preuve de sa sécurité. Sachez que des aides financières sont par ailleurs proposées par l’État à ce sujet.

    Avatar
    L'équipe d'123automoto vous souhaite une visite sur les chapeaux de roues entre les pages de ce site, dédié à toute l'actualité concernant les véhicules, la route et leurs innovations de A à Z et de 1 à l'infini !