Louer un scooter neuf a koh samui

0
14

La plupart des touristes décident de louer un scooter neuf pour explorer l’île de Koh Samui et c’est en fait le moyen le plus économique de visiter l’île de manière totalement autonome, sans avoir à dépendre des transports en commun.

La location d’une moto permet également de se rendre dans des endroits non touristiques et éloignés. Si on envisage de louer un scooter neuf à Koh Samui, il est bon de savoir, en plus des prix, les documents nécessaires et les précautions à prendre pour éviter les accidents et les escroqueries.

En général, les coûts de location varient selon le modèle. L’essence coûte environ 28 baht par litre (soit environ 0.6€). Pour louer un scooter neuf sur koh samui, en plus du passeport, il est nécessaire d’avoir un permis de conduire international. Ce document n’est souvent demandé, mais il est indispensable en cas d’accident. L’assurance ne peut pas couvrir les frais si on n’a pas de permis de conduire. En ce qui concerne le passeport, il convient de noter que les sociétés de location n’ont « en principe » pas le droit de conserver les documents, alors il faut demander à faire une photocopie.

Faire toutes les vérifications nécessaires

Assurez-vous que les feux, les flèches, les klaxons et tout le reste fonctionnent et vérifiez qu’il n’y a pas d’égratignures ou de bosses sur le véhicule. S’il y a des dommages mineurs, il faut prendre des photos pour la sécurité : ceci est important pour éviter les discussions au moment de la livraison pour tout dommage déjà présent à la location.

Comme le rappel un site d’info local :« le propriétaire d’une boutique de location de deux-roues pourra vous arnaquer en vous accusant d’avoir rendu un véhicule abîmé ou égratigné».

Attention à la route !

Pensez à prendre toutes les précautions nécessaires. Restez toujours à gauche et ayez toujours un casque même si vous roulez sur une petite distance. Faites également attention aux autres véhicules sur la route, ainsi qu’aux piétons et aux animaux.

Informez-vous sur les conditions des routes. En cas d’intempéries, évitez de prendre le guidon, car certaines sections peuvent être inondées. Il est vivement conseillé de réduire la vitesse. Lorsque vous approchez d’une intersection, ralentissez, en gardant à l’esprit qu’en Thaïlande seulement certains véhicules utilisent leurs clignotants. Une petite partie n’en n’ont même pas. Pensez à respecter les limitations de vitesse (maximum 60km/h). Bonne visite a tous !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here