Quelle motorisation choisir pour une Fiat 500 ?

0
5

Petite et légère, la célèbre citadine italienne n’a pas fini de faire parler d’elle. Sortie en 2007, la version originale de la Fiat 500 a été restylée à plusieurs reprises pour prendre un look plus contemporain et moderne. Le contenu du capot a aussi été revisité. De ce fait, les nouvelles signatures de Fiat 500 possèdent de bons moteurs qui offrent puissance et résistance à l’auto. Cette alternative hybride fait le bonheur des automobilistes nostalgiques. Si vous en faites partie, nous vous proposons de découvrir les différentes motorisations disponibles pour une Fiat 500.

Les moteurs à essence

Les nouvelles sorties de Fiat 500 ont une certaine préférence pour les motorisations à essence. C’est le cas par exemple de la Fiat 500X avec son moteur turbo-essence assez puissant. Hormis ce cas, l’automobiliste peut choisir entre trois formules.

Un quatre-cylindres de 69 ch

Le bloc de 69 ch est idéal pour les budgets limités. Son fonctionnement est très doux et appréciable en zone urbaine. Il peut passer de 0 à 100 km/h en 13 s environ et atteint une vitesse maximale de 160 km/h. C’est tout de même assez raisonnable.

La consommation mixte de ce moteur est de 6,2 L par 100 km. De plus, l’automobiliste peut choisir entre une transmission naturelle à cinq rapports ou une boîte robotisée Dualogic. Le seul défaut de ce bloc 1,2 de 69 ch est qu’il ne convient pas aux grands parcours.

Un bicylindre de 85 ch

Cette motorisation se démarque par sa puissance intéressante. Il montre notamment une belle vivacité lorsqu’on dépasse les 2000 tr/min. Côté accélération, le bicylindre passe de 0 à 100 km/h en 11 s pour une vitesse maximale de 173 km/h. Idéal pour un usage en pleine ville, ce moteur est un produit au rapport qualité/prix intéressant.

Avec une consommation mixte de 4L par 100 km, le bicylindre de 85 ch affiche une bonne polyvalence. C’est la motorisation idéale d’une Fiat 500 neuve. On lui reprochera juste sa sonorité et ses vibrations qui peuvent gêner la conduite de certains automobilistes.

Un bicylindre de 105 ch

Même si les 20 chevaux supplémentaires ne rendent pas la Fiat 500 sportive, il faut noter que la différence est notable. La vitesse maximale monte à 188 km/h et la puissance permet à l’auto d’être polyvalente aussi bien sur les routes que les autoroutes. Ce moteur a un caractère volontaire et efficace, même s’il est assez bruyant quand on le tourne à haut-régime.

Les moteurs à diesel

D’entrée de jeu, on peut penser qu’il est incongru de mettre un moteur diesel dans une mini-citadine. Et pourtant cette union peut produire des résultats assez intéressants. Par exemple, nous proposons un bloc moteur diesel de 95 chevaux. Il ne posera aucun problème si vous êtes un grand rouleur.

En termes de performances, le bloc de 95 ch est un quatre-cylindre avec une transmission manuelle à six rapports. Il peut passer de 0 à 100 km/h en 10,7 s et atteint une vitesse de pointe de 180 km/h. Comparée aux précédentes, cette motorisation est très peu gourmande en carburant — environ 3,1 L/100 km en parcours mixte. Après cela, il faudra fermer les yeux sur les bourdonnements de moteurs qui peuvent parfois réduire l’agrément dans la conduite.

Qu’en est-il des motorisations hybrides ?

La Fiat 500 se met à la page avec les nouvelles technologies. Ainsi, elle peut être équipée de moteurs hybrides. Ces moteurs ont la particularité d’être équipés de deux systèmes de motorisation qui se complètent. Il s’agit d’un moteur électrique et d’un moteur diesel ou essence.

Le moteur hybride le plus courant possède une puissance de 70 ch ainsi qu’une transmission manuelle à six rapports. Sa partie essence est constituée de trois cylindres qui développent une puissance de 70 ch. Quant à la partie électrique, elle se base sur une technologie d’alterno-démarreur associée à un moteur qui intervient en soutien du bloc moteur essence.

La consommation mixte de la version hybride de 70 ch est de 3,9 L/100 km. Ce moteur est donc conçu pour rouler plus vite et offrir plus de puissance. De plus, il a l’avantage de consommer moins de carburant comparé à certains moteurs diesel ou essence. Ce type de motorisation a toutes les chances de vous plaire.

Comment choisir la motorisation pour votre Fiat 500 ?

Le choix d’une motorisation n’est pas souvent aisé pour les automobilistes, surtout quand il s’agit d’une voiture aussi emblématique que la Fiat 500. En principe, ce ne devrait pas être le cas. Pour trouver le bon moteur, il faut tenir compte de vos besoins en termes de puissance, de la fréquence à laquelle vous comptez utiliser le véhicule et de votre budget.

Prenons un exemple simple. Si vous vivez dans une zone urbaine et que vous ne roulez pas beaucoup, le bloc moteur de 69 ch fera parfaitement l’affaire. Sa puissance, quoique réduite, conviendra à vos déplacements. En revanche, le moteur de 85 ch convient aux personnes qui souhaitent avoir plus de polyvalence et de vitalité. Il offre un confort de conduite plus appréciable.

Quant au modèle 105 ch, hormis sa puissance, il n’a pas grand-chose à apporter. Les chevaux supplémentaires réduisent l’agrément de conduite. Il faut également noter qu’il vous reviendra nettement plus cher.

En somme, plusieurs motorisations sont disponibles pour les nouvelles versions de la Fiat 500. Du côté des moteurs à essence, l’automobiliste a le choix entre des puissances de 65 ch, 85 ch et 105 ch. S’il choisit vers un moteur diesel, il pourra se tourner vers une puissance de 95 h. Le moteur hybride est aussi une alternative intéressante avec ses 70 ch.

Avatar
L'équipe d'123automoto vous souhaite une visite sur les chapeaux de roues entre les pages de ce site, dédié à toute l'actualité concernant les véhicules, la route et leurs innovations de A à Z et de 1 à l'infini !