Les démarches à suivre avant de résilier son contrat d’assurance auto

0
4

L’annulation d’un contrat d’assurance auto est une étape simple et n’engage pas l’assuré. Pour commencer, ce dernier doit avant tout vérifier si son contrat ne dépasse pas un an d’ancienneté. Les étapes à suivre restent les mêmes, quel que soit le motif qui l’incite à résilier son assurance auto. Plusieurs raisons peuvent être responsables de cette décision. Il y en a des idées démesurées, mais d’autres sont aussi totalement légitimes. Au niveau des assurés, certains cas sont déterminés par un changement de situation. On peut citer, par exemple, la mise en vente ou la destruction de la voiture, le déménagement, etc. Du côté des assureurs, les primes d’assurance proposées aux automobilistes ne s’adaptent pas peut-être à leurs véritables besoins. Aussi, les prestations proposées ne couvrent pas certains dégâts en cas d’accident. Toutefois, même si l’assuré a le droit de résilier son assurance auto, il devrait trouver en priorité un nouvel assureur pour pouvoir rompre définitivement son contrat.

Les étapes d’une résiliation d’un contrat d’assurance

L’application de la loi Hamon procure aux automobilistes le privilège de procéder à l’annulation de son contrat d’assurance auto. Sachant que la législation française oblige tous les conducteurs de protéger leur véhicule. Après l’achat de ce dernier auprès d’un mandataire automobile, cette étape est une véritable priorité. De ce fait, la souscription d’une assurance auto au tiers est recommandée. Celle-ci comprend une garantie de base appelée « responsabilité civile ». Si cette couverture ne répond pas aux besoins de l’assuré, il a le droit de renoncer à son contrat avant de franchir la date du premier anniversaire de son engagement.Avant d’être complètement libéré de ses charges, il doit d’abord rechercher une autre compagnie d’assurance auto afin d’assurer la continuité de sa couverture automobile. L’utilisation d’un comparateur d’assurance permet de trouver l’offre la plus adaptée à vos attentes avec des garanties bien appropriées. Une fois son choix fixé, son nouvel assureur peut prendre le relais concernant les démarches de résiliation à la place de l’assuré. D’ailleurs, cette compagnie peut prendre en charge la préparation des dossiers de son client. Un mois après la nouvelle souscription d’une assurance auto, l’ancien contrat sera absolument résilié.

Les principales raisons de la résiliation d’un contrat d’assurance auto

Les origines qui suscitent l’envie de résilier une assurance auto sont multiples. Selon les cas qui se présentent, les possibilités d’annuler ce type de couverture dépendent de chaque assuré. En guise d’exemple, le non-paiement d’une prime peut provoquer l’annulation d’un contrat d’assurance auto. C’est un fait pratiquement suffisant pour que votre compagnie d’assurance décide d’annuler votre contrat. Aussi, l’aggravation ou la diminution du risque peut être la cause d’une résiliation d’une assurance auto. Ce cas est à étudier suite à un désaccord entre les deux parties, l’assuré et l’assureur. Finalement, le divorce, le mariage ou bien la retraite anticipée peuvent être aussi la raison de mettre fin à son contrat d’assurance auto.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here