La formation éco-conduite en entreprise : commencez à former vos collaborateurs

0
3
formation eco conduite
Formation éco conduite entreprise

La gestion d’une flotte automobile (quelle que soit sa taille) fait partie des dépenses les plus importantes d’une entreprise. Pour ce faire, de nombreux responsables sont en quête d’une meilleure stratégie de gestion. Celle-ci devrait permettre de réduire au maximum les coûts liés à la carburation et l’entretien des véhicules.

Dans cette optique, l’éco-conduite apparait comme l’option idéale pour préserver les finances, l’ensemble de la flotte, mais également les conducteurs. Dans cet article, découvrez de façon succincte quelques raisons d’inscrire vos collaborateurs à une formation éco-conduite.

L’importance d’une formation en éco-conduite

S’il est recommandé que le personnel d’une entreprise suive une formation éco-conduite, c’est à cause des nombreux avantages qui en découlent. En effet, ce mode de conduite rationnel et préventif préserve vos finances, et participe à la sauvegarde de l’environnement.

À l’instar de plusieurs autres structures, le Centre de Formation Nouvelle Route se porte garant de la formation de vos collaborateurs. Avec eux, vous avez la possibilité de suivre des cours en présentiels ou en E-learning.

En vue d’apporter une entière satisfaction aux clients, différents programmes sont offerts. Ceux-ci permettent d’instruire les stagiaires sur les différentes méthodes d’éco-conduite, selon que votre voiture soit hybride ou électrique.

S’adonner à une éco-conduite permet également de maintenir l’auto en bon état, sans faire d’investissement particulier. En réalité, la conduite douce favorise le maintien en bon état des pièces mécaniques, ainsi que des pneumatiques de l’engin. En somme, votre véhicule jouit d’une meilleure durée de vie. Et sur le plan environnemental, on assiste moins à un rejet du dioxyde de carbone.

La formation à l’éco-conduite sur les voitures électriques

Il faut savoir que la formation à l’éco-conduite est aussi disponible sur les voitures électriques. En effet, une voiture électrique ne se conduit pas comme une voiture thermique. Il faut adopter les bonnes habitudes pour économiser un maximum d’énergie et aussi préserver sa batterie. Selon le temps ainsi que la température il faudra adapter votre conduite. Les véhicules électriques sont dotés d’un embrayage artificiel pour garder une allure modérer sans devoir accélérer ni freiner. Les formations sont aussi disponibles sur les voitures hybrides.

La réduction de la consommation du carburant

Au cours d’une formation éco-conduite, le stagiaire apprend à s’autoévaluer sur son attitude routière. Ce faisant, il améliore sa conduite et corrige toutes les mauvaises habitudes auxquelles il s’adonnait. Par exemple, il n’est pas rare de voir de nombreux chauffeurs se livrer à la conduite à grande vitesse sur les routes.

Pourtant, ce mode de conduite entraine une perte considérable de carburant (et accroit les risques d’accident). En revanche, avec l’éco-conduite vous parviendrez à économiser en moyenne 1,5 litre de carburant sur 100 km. En faisant une estimation de 15 000 km parcourus au cours d’une année, vous réaliserez des économies non négligeables. Selon que vous utilisez du diesel ou de l’essence, vous économiserez respectivement 300 et 400 euros.

La diminution du risque d’accident

L’un des objectifs phares de l’éco-conduite est l’amélioration de la sécurité routière, sans toutefois prolonger la durée du parcours. En d’autres termes, il devient indispensable de rehausser le niveau de sûreté des routes. Pour cela, le conducteur doit veiller à l’entretien rigoureux et fréquent de son véhicule.

Durant la conduite, il importe que chaque chauffeur respecte de façon scrupuleuse le Code de la route. Ici, il s’agit notamment de la limitation de la vitesse, de la distance de sécurité, etc. Ce faisant, vous conduirez dans un état d’esprit beaucoup plus serein, c’est-à-dire sans stress.

Selon les estimations statistiques, ces comportements pourraient permettre de réduire le nombre d’accidents de l’ordre de 10 à 15 %. Par conséquent, on assisterait moins à des dégâts physiques ou matériels dus aux accidents routiers.

L'équipe d'123automoto vous souhaite une visite sur les chapeaux de roues entre les pages de ce site, dédié à toute l'actualité concernant les véhicules, la route et leurs innovations de A à Z et de 1 à l'infini !