Comment alléger la congestion routière dans les grandes villes ?

0
355

Qui parmi vous n’a pas vécu le stress des bouchons ? Qui n’a pas eu droit à un concert de klaxons  dans un embouteillage ? Ce problème pénalise des millions d’automobilistes : il leur fait perdre leur temps et il constitue une source majeure de stress. Le bouchon n’est pas une spécificité française : on en trouve partout dans le monde. Cependant, il y a beaucoup de solutions technologiques et d’infrastructures pour éviter ce problème ou le résoudre. Urbanistes, ingénieurs, automobilistes, législateurs… Tous doivent mettre leurs ressources et compétences en commun pour résoudre les traces des embouteillages. Dans ce qui suit, vous pouvez découvrir des solutions assez pratiques pour éviter les bouchons.

Le taxi moto : une circulation fluide et un véhicule peu encombrant

Pendant les heures de pointe, nombreuses sont les personnes qui préfèrent le taxi moto au taxi ordinaire ou tout autre moyen de transport en commun. D’abord, il s’agit d’un véhicule peu encombrant qui se faufile dans les files d’attente et qui permet de parcourir les ruelles les plus étroites. De plus, c’est un véhicule fluide qui peut se trouver de la place entre les voitures et les bus. Cerise sur le gâteau : la disponibilité des chauffeurs est un atout majeur. Il suffit de réserver le service de moto taxi Orly, à titre d’exemple, pour avoir à votre disposition un véhicule sécurisé et un chauffeur disponible au bon moment. De plus, grâce à une moto vous pouvez éviter les rues les plus encombrées.

Les voitures connectées : une solution efficace pour les problèmes d’embouteillage

Que diriez-vous d’une voiture qui communique avec les autres véhicules et avec l’infrastructure. En effet, les technologies qui sont en développement vont améliorer le trafic routier. En fait, grâce à une communication efficace entre les véhicules, les problèmes de congestion vont être en partie résolus. Les véhicules seront capables de communiquer avec les feux de circulation. De ce fait, ils auront toutes les informations nécessaires concernant l’état du trafic. Les gestionnaires de réseau seront capables d’optimiser la gestion du trafic routier.

Des infrastructures à revoir

On ne peut pas reprocher à un citoyen d’avoir utilisé sa voiture qui reste un moyen de transport assez fluide et pratique. De ce fait, les infrastructures doivent évoluer au même rythme que la flotte d’un pays. Les transports en commun sont loin de desservir toutes les villes et ils ne sont pas toujours fiables. Voilà pourquoi on préfère une voiture à une autre solution de mobilité. De ce fait, il convient de développer des réseaux adaptés, sûrs et efficaces pour réduire la congestion routière. On peut parler de réseau pour les vélos, le train, le bus, mais avec une meilleure accessibilité. Pour désengorger les routes, la voie fluviale est une alternative assez intéressante.

Les entreprises : un rôle primordial dans la gestion du trafic

S’il y a des embouteillages et des bouchons, c’est parce que les automobilistes utilisent tous les mêmes routes en même temps. Et si on décale un peu les horaires des entrées et des sorties du travail ? Le problème serait en partie résolu. C’est, en fait, le rôle des entreprises. Ces dernières doivent encourager le télétravail et mettre des heures de travail décalées. Ainsi, le trafic routier serait mieux réparti sur toutes les plages horaires et plus fluides.

Pour conclure…

Le problème des bouchons et des routes encombrées est un phénomène très gênant et qui n’est pas spécifique à un pays bien déterminé. Les solutions pour résoudre ces tracas existent et elles sont assez nombreuses : compter sur un taxi moto au lieu d’une voiture, utiliser les technologies en développement pour désengorger les routes…

Avatar
L'équipe d'123automoto vous souhaite une visite sur les chapeaux de roues entre les pages de ce site, dédié à toute l'actualité concernant les véhicules, la route et leurs innovations de A à Z et de 1 à l'infini !