Crédit auto : A quoi ressemble l’emprunteur type ?

    0
    10

    Le prêt automobile est aujourd’hui le moyen utilisé par des millions de Français afin d’obtenir le financement destiné à l’achat d’une voiture. Ainsi, à partir du nombre de personnes ayant déjà souscrit à ce prêt, il a pu être dégagé le profil de l’emprunteur type. Celui-ci varie parfois selon certaines considérations, mais des similitudes ont été constatées dans bien cas. Alors, que faut-il savoir du bénéficiaire habituel de ce crédit à la consommation ?

    Portrait de l’emprunteur type

    Selon le comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), l’achat de voitures neuves et d’occasion par les Français a atteint des chiffres record en 2016, ceci grâce au crédit auto. En effet, avec environ 2 millions de voitures neuves et 5,6 millions de voitures d’occasion vendues sur l’ensemble de l’année, l’achat de véhicule a connu un véritable boom. Mais dans leur grande majorité, ces voitures ont été acquises par des acheteurs au profil bien défini.

    En effet, le souscripteur habituel de prêt-auto répond à une description minutieusement établie par Franfinance, filiale de la Société Générale spécialisée dans le crédit à la consommation. Le Figaro résume cette description de la sorte : l’emprunteur type est un homme âgé de 25 à 39 ans, vivant en couple et bénéficiant d’un crédit auto d’au moins 9.299 euros sur 3 ans ou plus, ceci sur la base de diverses offres de crédits auto, pour s’acheter un véhicule d’occasion de plus de deux ans.

    Un profil variable selon la région

    L’étude réalisée pour établir le profil de l’emprunteur type a permis en outre de constater que les données varient d’une région à une autre. A l’échelle nationale, la région du Nord-Pas-de-Calais est par exemple celle qui présente le plus fort taux d’emprunt de crédit pour l’achat de véhicules d’occasion. Celui-ci est de 85% contre un taux national de 80%. Des données plutôt saisissantes qui témoignent de l’intérêt des habitants de cette région pour le crédit auto.

    En Bretagne par contre, 27,6% des souscripteurs au prêt-auto se permettent une voiture neuve contre 20,33% dans toute la France. Des chiffres plutôt modérés en comparaison avec ceux de la Normandie où ont été recensés les emprunts les plus longs. Dans cette région, 93% de crédits sont souscrits sur 37 mois ou plus, alors qu’en région Auvergne Rhône-Alpes par exemple les crédits sont généralement de courte durée, entre 3 et 24 mois.

    En s’intéressant au profil des emprunteurs, on constate qu’en Nouvelle-Aquitaine les seniors sont nombreux à souscrire un crédit auto (17,70%), pendant qu’en Ile-de-France on note beaucoup plus de jeunes emprunteurs (47,8%). Sur cette page sont présentés les meilleurs profils pour un crédit à la consommation.

    Des achats de véhicules selon les périodes et les marques

    Toujours selon l’étude menée, le mois de juin est le plus favorable à l’acquisition de véhicule en France puis celui de mars vient en seconde position. Pendant ces périodes, les concessionnaires automobiles notent plus d’affluence au niveau de la clientèle. Celle-ci s’intéresse beaucoup plus aux marques telles que Renault, Peugeot, Citroën et Dacia. Les véhicules de ces constructeurs représentent 53% des achats au moyen d’un crédit auto.

    Les obligations de l’emprunteur

    Au moment de constituer son dossier auprès de l’organisme de crédit, il faudra faire preuve de bonne foi pour répondre correctement aux questions posées sur le formulaire mis à disposition. Essentiellement, ces questions sont relatives aux revenus et aux charges de l’emprunteur. L’organisme prêteur pourra ainsi apprécier sa solvabilité, qui si elle s’avère effective, lui permettra de bénéficier du crédit pour faire son achat.

    Toutefois, pendant toute la durée du prêt, le débiteur doit disposer chaque mois sur son compte bancaire de la somme prélevée au titre du crédit auto, sous peine de pénalité. Enfin, la loi accorde un délai de 14 jours calendaires de réflexion, à compter de la date de signature pour renoncer sans justification à ce prêt affecté.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here