Faut-il louer ou acheter ses véhicules de fonction ?

0
12

Vous souhaitez avoir des véhicules de fonction pour faciliter vos déplacements professionnels, mais vous hésitez entre devenir locataire ou propriétaire ? Cette question est jugée fondamentale en matière de gestion de la flotte automobile au sein d’une entreprise. Voici quelques pistes pour vous aider à faire votre choix et à bénéficier des plus grands avantages, notamment pour la location.

Location de véhicules de fonction : pour une meilleure tranquillité d’esprit

Au sein d’une entreprise du type PME, c’est le dirigeant lui-même qui s’occupe de la gestion de la flotte automobile. L’achat d’une voiture de fonction implique qu’il vous faut du temps pour le choisir, l’acheter, l’entretenir et s’occuper surtout de sa revente.

En cas d’accident de la route, tous les utilisateurs du véhicule doivent s’occuper de tous les tracas administratifs qui y sont relatifs. Il y a aussi toutes les relations à entretenir avec l’assureur et le concessionnaire.

Avec toutes ces tâches, les dirigeants et ses collaborateurs vont se concentrer moins sur leurs activités. Pourtant en faisant appel à un loueur de véhicules de fonction, ils ne vont pas avoir tout ce travail sur le dos. En plus de cela, le professionnel de la location leur fournit des modèles récents et qui sont donc bien entretenus.

D’un point de vue statistique, cela va diminuer les risques de panne et d’accident et donc de dépenses également.

Opter pour la location pour avoir une variété d’offres

Un contrat de location de voitures de fonction de longue durée est généralement révisable, que ce soit au niveau de sa durée, du kilométrage ou des services. Certains professionnels de la location proposent aux entreprises de moduler les clauses du contrat en fonction du développement et des fluctuations de leur activité.

Il y a aussi l’option location de véhicules de fonction de moyenne durée. Elle est surtout adaptée aux professionnels qui ont des missions ponctuelles ou qui parcourent 100 000 km et plus chaque année et qui souhaitent remplacer la voiture par an.

Cette offre dure douze mois au maximum. Bien qu’elle coûte plus cher que la location longue durée ou LLD, elle peut être dénoncée et révisée à tout temps.

En plus de cela, les professionnels peuvent également louer des voitures sur mesure et bien équipées afin de ranger du matériel ou juste pour leur spécificité comme des véhicules utilitaires du type frigorifique.

Louer des véhicules de fonction : pour externaliser les risques

L’achat de voitures de fonction impose aux dirigeants d’entreprise d’assumer toutes sortes de risques au niveau de la dépréciation du véhicule au moment de le revendre. Avec le concept de la LLD, ce n’est pas le cas étant donné que le loyer est garanti.

Toutefois, il faut faire attention à la restitution de la voiture qui peut parfois engendrer des frais pour ce qui est de la remise en état du véhicule. Ces frais peuvent atteindre jusqu’à trois mois de loyer.

En cas de restitution, un procès-verbal doit avoir lieu. Il doit être signé par les deux parties, notamment le loueur et le locataire en guise d’accord pour valeur juridique. Il s’agit d’une étape jugée périlleuse, que ce soit pour le professionnel de la location de voitures de fonction que ses clients. Elle conditionne en effet la bonne relation commerciale, la revente plus aisée et le renouvellement des contrats.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here